Les années GT3 dans le rétro: 2018

21 Juillet 2021

En 2018, les TotalEnergies 24 Hours of Spa célèbrent leur 70ème édition avec un record de 13 marques GT3 alignées sur la grille de départ. Ayant décroché plus de victoires que tout autre constructeur, BMW fait figure une nouvelle fois de favori, largement à la hauteur de cette grande occasion, avec un doublé en ligne de mire.

Mais, comme c'est si souvent le cas à Spa, la voiture victorieuse n’est pas au premier abord considérée comme une concurrente sérieuse. En effet, c'est la première fois que Walkenhorst Motorsport est en mesure de signer une victoire au classement général. L’équipe compte dans ses rangs des pilotes d'usine expérimentés, Philipp Eng et Tom Blomqvist, mais Christian Krognes est jusque là peu connu. Cela est sur le point de changer.

L'équipage se maintient aux avant-postes puis prend la tête après neuf heures de course pour la conserver jusqu'aux premières heures du dimanche matin. L’idée même que Krognes pourrait être le maillon faible disparait rapidement. Le Norvégien livre une superbe performance qui permet à Walkenhorst d’envisager la plus haute marche du podium et ainsi ajouter au compteur de BMW une 24ème victoire au général, un record inégalé.

La M6 GT3 engagée par ROWE Racing termine deuxième, marquant ainsi une journée mémorable pour le constructeur bavarois. La troisième place revient à l'équipe Audi Montaplast by Land, dont la jeune équipe compte les frères Kelvin et Sheldon van der Linde. La paire sud-africaine devient la première fratrie à partager le podium général de Spa depuis 1986.

La victoire Pro-Am revient à la Ferrari Rinaldi Racing, replaçant ainsi la marque italienne à la tête de cette très disputée catégorie. La nouvelle catégorie Silver Cup fait des débuts réussis avec principalement de jeunes pilotes. Ombra Racing signe la victoire avec sa Lamborghini, permettant ainsi à la marque d’empocher son premier succès dans les Ardennes.

Quelques instants plus tard, la Barwell Motorsport #77 franchit la ligne d'arrivée en tête de l'Am Cup et offre un deuxième triomphe à Lamborghini. Cette victoire est particulièrement émouvante car Adrian Amstutz faisait ici le retour parfait après son terrible accident, suivi d’un incendie, survenu l'année précédente. Peu avant l’épreuve 2018, Amstutz avait publiquement remercié ceux qui œuvrent en bord de piste à Spa et dont la bravoure a largement contribué à lui sauver la vie douze mois plus tôt.

EN CHIFFRES

• Nombre de tours: 511
• Nombre de voitures au départ: 63
• Ecart entre vainqueur et deuxième: 10.408 secondes
• Pole: 2m19.183s (Aston Martin V12 Vantage #62)
• Meilleur tour en course: 2m19.464s (Bentley Continental #7)

STATISTIQUES

• La course célèbre sa 70ème édition avec un record de 13 marques GT3 en piste ;
• Audi décroche son huitième podium consécutif au classement général grâce au seul engagé Montaplast by Land ;
• Meilleurs résultats de l'ère GT3 pour Nissan (P7), Aston Martin (P9) et Lexus (P13) ;
• Première apparition: Silver Cup, Honda Acura NSX, Sheldon van der Linde ; 
• Dernière apparition: Bernd Schneider, Stéphane Ortelli, Marc Lieb, Jaguar XK.