Les années GT3 dans le rétro: 2016

13 Juillet 2021

Victorieuse sur les TotalEnergies 24 Hours of Spa 2015 et malgré quelques occasions manquées, l’immensément populaire BMW Z4 a tiré sa révérence de la meilleure des façons. A sa place, la marque bavaroise a engagé le nouveau modèle M6, qui n'a pas tardé à égaler son prédécesseur.

En 2016, la #99 ROWE Racing de Martin/Sims/Eng ne comptait pourtant pas parmi les principales prétendantes à la victoire. En effet, Maxime Martin n’affichait pas un grand optimiste avant de se lancer dans la bagarre. Pourtant, l'équipage #99 s’est avéré compétitif pendant la majeure partie de la course, prenant une première fois la tête à la marque des six heures pour rester ensuite jusqu’au bout dans la course à la victoire.

Samedi après-midi, le leader de Linkin Park, Chester Bennington, rejoint par les membres du groupe, donnait le départ des 24 Heures. Peu après, six des Mercedes engagées reprenaient la voie des stands afin d’effectuer une pénalité de cinq minutes pour infraction technique. Elles n’avaient cependant pas encore hypothéqué toutes leurs chances.

Dimanche matin, la bataille opposait la BMW #99, l'Audi #6 du Team Phoenix et la Bentley M-Sport #8. Cette dernière réalisait là sa meilleure performance dans les Ardennes. L'équipage composé de Soucek/Soulet/Reip se révélait déterminant pour rallier l'arrivée, mais un ultime et long arrêt pour passer aux pneus pluie coûtait beaucoup de temps à la Bentley.

En effet, la météo a été un facteur clé durant cette course, ponctuée d’averses et d’éclaircies. La dernière averse, particulièrement spectaculaire, provoquait même de nombreux tête-à-queue. Au milieu de ce chaos, le ROWE Racing décrochait la victoire avec sa nouvelle M6 GT3, le 14ème modèle BMW à s’imposer au classement général dans les Ardennes.

L'Audi #6 sortait de la piste après un incendie tandis que la Bentley #8 se retrouvait à la quatrième place, permettant ainsi à la Mercedes-AMG AKKA-ASP #88 de terminer à une remarquable deuxième place malgré la pénalité de cinq minutes du début de course. L'Audi #28 du Team WRT terminait troisième, portant à six le nombre de podiums consécutifs pour l'équipe belge. Bien qu’en bagarre pour la victoire presque chaque année depuis 2016, le Team WRT n'est pas remonté depuis sur le podium. 

En Pro-Am, Porsche effaçait le parcours parfait de Ferrari alors qu’IMSA Performance remportait la catégorie et terminait à une excellente 10ème place au général. Le cheval cabré accrochait toutefois une nouvelle victoire avec le Kessel Racing, dans la Am Cup. 

EN CHIFFRES

  • Nombre de tours: 531
    • Nombre de voitures au départ: 65
    • Ecart entre vainqueur et deuxième: 1m55.408s
    • Pole: 2m18.505s (Audi R8 LMS #28) 
    • Meilleur tour en course: 2m18.793s (Audi R8 LMS #28)

STATISTIQUES

  • Première édition à compter pour l'Intercontinental GT Challenge Powered by Pirelli
    • Podium au général le plus récent pour le Team WRT
    • Première apparition: BMW M6 GT3, Jules Gounon, Mercedes-AMG GT3, Dries Vanthoor
    • Dernière apparition: Ferrari 458 Italia GT3, Bruno Senna, Raymond Narac