Kévin Ropars, pilote de Safety Car aux TotalEnergies 24 Hours of Spa

12 July 2021

Animateur du Championnat de France FFSA Tourisme depuis cette année, Kévin Ropars a séduit dans le paddock. Par son coup de volant, bien sûr, mais aussi par son approche à la fois sérieuse et passionnée du sport automobile. Lors du prochain rendez-vous du FFSA Tourisme, sur le Circuit de Spa-Francorchamps, il se verra confier une nouvelle tâche.

« Alexandre Renaux, le coordinateur du Championnat de France FFSA Tourisme, m’a contacté pour me proposer d’être l’un des pilotes de la Safety Car lors des TotalEnergies 24 Hours of Spa », sourit le Sézannais de 33 ans. « J’avoue avoir été agréablement surpris. Il m’a dit qu’ils en avaient parlé entre eux chez SRO Motorsports Group. Ils cherchaient quelqu’un de calme, posé et sachant travailler en équipe et, selon eux, j’aurais le profil. Je trouve ça très valorisant et très flatteur. »

Si aujourd’hui Kévin a réorienté sa carrière professionnelle principalement vers la comédie et l’art dramatique, le fer de lance de l’équipe familiale Ropars Racing Team – Motors Legend a un passé plutôt lié à l’automobile. « J’ai effectivement un brevet de moniteur de pilotage », confirme Kévin. « Et j’ai beaucoup travaillé pour des constructeurs, notamment pour faire des baptêmes de piste avec de puissantes GT. Soit en pilotant normalement, soit en version drift. Prendre la courbe de Signes à 200 km/h et en dérive totale, j’ai déjà fait. » (Il rit, NDLR)

Après avoir disputé les deux courses du Championnat de France FFSA Tourisme sur sa Peugeot 308 RC, Kévin prendra donc le volant de l’Audi R8 Safety Car lors du double tour d’horloge belge. « Vu mon passé, je ne pense pas que conduire cette voiture devrait être un problème », glisse-t-il. « Par contre, il va falloir que je m’habitue aux procédures, à être en relation avec la direction de course, à me placer au bon endroit sur la piste pour récupérer le leader de la course si celle-ci doit être neutralisée, etc. Mais je ne m’inquiète pas : je sais que je serai bien entouré et bien briefé. Je me réjouis de voir l’envers du décor d’une telle organisation et de faire, en quelque sorte, partie de cette course prestigieuse pour un rôle qui n’est pas une petite mission. »

Pour rappel, le départ des TotalEnergies 24 Hours of Spa sera donné le samedi 31 juillet prochain. Et à un moment ou l’autre pendant la course, vous pourriez bien apercevoir Kévin Ropars devancer tout le peloton.