Après 16 heures: La BMW ROWE Racing en tête mais KCMG Porsche conserve l'avantage

31 Juillet 2022

La BMW #98 ROWE Racing était en tête des TotalEnergies 24 Hours of Spa peu après la marque des 16 heures, bien que la Porsche #47 KCMG conserve l’avantage.

L'équipe venue de Hong Kong affichait une remarquable progression en partant de l'arrière du peloton puis en se révélant comme une légitime prétendante à la victoire. Accélérant au fur et à mesure durant le petit matin, Nick Tandy prenait le meilleur sur Davide Rigon (Ferrari #71 Iron Lynx) vers 7h du matin. Ce dernier s’est ensuite vu infliger un drive-through pour une infraction sous FCY.

La Ferrari #51 Iron Lynx était aux commandes mais s'est arrêtée peu après, plaçant la BMW #98 en tête devant la Mercedes-AMG #88 AMG Team Akkodis ASP. La #98 et la #88 se sont arrêtées en même temps et ont échangé leurs positions grâce à un changement rapide de l'équipage Akkodis ASP. Mais une fois de retour en piste, Nick Yelloly est revenu sur Raffaele Marciello, poussant finalement le Suisse à commettre une erreur qui a repositionné la BMW devant.

Ainsi, la voiture ROWE menait sur celle d'Akkodis à la 17ème heure, tandis que la Porsche KCMG était troisième. Cette dernière, avec une stratégie décalée, était destinée à revenir en P1 quand les deux premiers se seraient arrêtés, au milieu de l'heure.

L'Audi #30 du Team WRT récupérait la tête de la Silver Cup (14ème au général) après que la Mercedes-AMG #4 et l'Audi #99 aient toutes deux rencontré des problèmes. Les Iron Dames dominaient la catégorie Gold Cup avec deux tours d’avance sur la BMW #34 Walkenhorst Motorsport. Le premier équipage entièrement féminin de la course en un quart de siècle était classé 20ème au général.

Herberth Motorsport comptait un tour d'avance en tête des Pro-Am (18ème au général). La Porsche #24 s'étant arrêtée un peu avant la marque des 16 heures avec le pilote Pro Alessio Picariello installé au volant. La BMW #35 de Walkenhorst Motorsport conservait son avance en Bronze Cup, deux tours devant la Mercedes-AMG SPS #20, 35ème au général.

On comptait encore 11 voitures dans le tour de tête, la Ferrari #71 étant la dernière d'entre elles. Au total, 18 abandons officiels ont été enregistrés à ce stade de la course.