La Ferrari Iron Lynx toujours en tête aux deux tiers de la course alors que la bataille pour la victoire se resserre

1 Aout 2021

La Ferrari Iron Lynx #51 était toujours aux commandes des TotalEnergies 24 Hours of Spa après le cap des deux tiers de la course. Nicklas Nielsen avait 14 secondes d'avance à la 16ème heure, bien que cet écart ait été doublé avant une période Full Course Yellow/voiture de sécurité ayant débuté un peu avant 8 heures du matin.

Après avoir dominé le classement à la marque des six heures et douze heures de course, l'équipage #51 composé de Pier Guidi/Ledogar/Nielsen a conforté son avance lors du relais matinal alors que la bataille pour la victoire se réduisait à seulement quelques voitures. La Ferrari a du contrôler sa plus grande adversaire, la #32 Audi Sport Team WRT, bien que l'avantage se maintenait clairement du côté de la 488 GT3 de la marque italienne.

Nielsen avait 40 secondes d'avance lorsque la Lamborghini #16 du Grasser Racing a heurté le rail, neutralisant la course et offrant une parfaite opportunité aux équipes d'effectuer l'arrêt technique obligatoire. À la reprise de la course, la Ferrari menait avec six secondes d’avance derrière la voiture de sécurité.

Vanthoor était P2 sur l'Audi #32, tandis que l'Aston Martin #95 Garage 59 assurait parfaitement sa troisième place à plus d'une demi-minute de la Ferrari #51. Après 16 heures de course, c’étaient les trois seules voitures à rouler dans le même tour. 

Viennent ensuite la #66 Audi Sport Team Attempto, la Porsche #47 KCMG et la Lamborghini  #63 Orange1 FFF Racing. Cinq marques étaient ainsi représentées dans le top six général.

La principale victime au petit matin était la #88 Mercedes-AMG Team AKKA-ASP, contrainte à l'abandon depuis la troisième position. Un problème avec l'amortisseur arrière gauche avait inquiété l'équipe durant les premières heures du matin, mais peu après 7 heures, il s'est définitivement cassé, contraignant la Mercedes-AMG GT3 en pole position à l’abandon.

La Mercedes-AMG #90 Madpanda Motorsport était toujours en tête de la Silver Cup avec un avantage considérable sur l'Aston Martin #159 Garage 59. La Mercedes-AMG #7 Toksport WRT était également toujours en lice, troisième.

Ferrari était également leader de la catégorie Pro-Am, avec la #52 AF Corse ayant un tour d'avance sur la voiture sœur #53 et la #93 Sky Tempesta Racing en troisième position. La Porsche #166 Hägeli by T2 Racing menait confortablement la Am Cup, avec deux tours d’avance sur sa plus proche rivale.