Mercedes-AMG Team AKKA-ASP mène la charge pour la Super Pole des TotalEnergies 24 Hours of Spa 

30 Juillet 2021

• Mercedes-AMG en tête du peloton, les neuf marques se qualifient pour la Super Pole
• Quatre voitures sont toujours en lice pour la pole de la Silver Cup 
• Garage 59 s’adjuge la pole en Pro-Am avec l’Aston Martin #188, la Porsche #166 Hägeli by T2 Racing aux commandes en Am Cup

Mercedes-AMG Team AKKA ASP tentera de décrocher sa deuxième Super Pole consécutive aux TotalEnergies 24 Hours of Spa demain soir après que l'équipage #88 ait dominé les qualifications. Les neuf marques en lice cette année seront représentées lors de l’ultime bagarre pour la pole.

La séance de ce soir a permis de désigner les polemen en Pro-Am et Am Cup puisque Garage 59 (Aston Martin #188) et Hägeli by T2 Racing (Porsche #166) ont décroché la première place de leurs catégories, cependant tout est encore possible en Silver Cup avec un record de quatre voitures qualifiées pour la Super Pole.

En tête du classement général, la Mercedes-AMG #88 a rapidement pris les commandes. Raffaele Marciello a donné le ton en s'imposant sur la Q2, première séance des équipages à trois pilotes, avec un chrono de 2m18.323s. Son coéquipier, Daniel Juncadella, a répété le résultat de Marciello en menant la Q3 en 2m18.565s. Jules Gounon a saisi  ensuite l’occasion de consolider la première place, mais aussi l'opportunité de rouler en dernier lors de la Super Pole.

Le Français a terminé en signant le troisième temps de la Q4, soit un résultat plus que suffisant pour s'assurer de la première position à la moyenne des chronos. La Mercedes-AMG Team AKKA-ASP #88 avait 0,433s d'avance sur l'Aston Martin #95, qui occupait la deuxième position depuis la Q2 après que Nicki Thiim ait terminé à seulement 0,004s de Marciello. Ross Gunn et Marco Sorensen n'ont pas pu rivaliser avec le champion danois, mais se sont montrés assez rapides pour assurer la deuxième position.

L'équipe Audi Sport Team Attempto, vice-championne l'année dernière, a terminé troisième avec sa #66 après une prestation tout en régularité pour Chris Mies, Mattia Drudi et Dennis Marschall. La Mercedes-AMG Team HRT #4 s’est également assurée une qualification en Super Pole, suivie des deux BMW Walkenhorst Motorsport, la #34 devançant de peu la voiture sœur, la #35.

Septième au classement général, la Bentley CMR #107 est la première des quatre Silver Cup accédant à la Super Pole, un résultat sans précédent. L'équipe française a pris la tête du classement dès le début après que Stuart White ait mené la Q1. Belle performance de Nelson Panciatici, Pierre-Alexandre Jean et Ulysse De Pauw sur la seule Bentley engagée sur l’épreuve.

La Lamborghini #14 Emil Frey Racing sera également en lice pour la première place de la Silver Cup et de la Super Pole demain. Ricardo Feller, pilote hors pair, en tête de la Q4, a signé le meilleur temps absolu des qualifications avec un chrono de 2m18.067. Deux autres équipes de la Silver Cup disputeront la Super Pole, après que AKKA-ASP (Mercedes-AMG #87) et Winward Racing (Mercedes-AMG #57) se soient qualifiées.

Au total, la Super Pole comptera cinq voitures représentant Mercedes-AMG, quatre Lamborghini, deux Audi, deux BMW, deux Ferrari et deux Porsche, mais aussi une Aston Martin, une Bentley et une McLaren.

La pole Pro-Am est revenue à Garage 59 avec la #188, 32ème au général et six places devant la Mercedes-AMG #69 RAM Racing. Alexander West, Chris Goodwin, Charlie Eastwood et Marvin Kirchhöfer ont tous contribué à ce résultat. La pole Am Cup a été remportée par la Porsche #166 Hägeli by T2 Racing pilotée par Pieder Decurtins, Manuel Lauck, Dennis Busch et Marc Basseng, six dixièmes devant leurs plus proches rivaux.

Un contingent de premier plan ne participera pas à la Super Pole, dont la Porsche #21 Rutronik Racing, la #25 Audi Sport Team Sainteloc, la Mercedes-AMG #50 HubAuto et la Porsche #54 Dinamic Motorsport. Cependant, la plus grosse victime est sans doute la #32 Audi Sport Team WRT qui avait dominé à la fois les essais libres et les pré-qualifications. Deux drapeaux rouges durant la Q2 ont empêché Dries Vanthoor de faire un chrono, ce qui signifie que l'un des favoris de l'épreuve débutera la course samedi depuis la 55ème place sur la grille.

La Lamborghini #19 Grasser Racing de Tim Zimmerman, qui a heurté violemment le rail au Raidillon, était à l’origine du premier des drapeaux rouges. Le pilote allemand a pu sortir seul de la voiture, mais sa participation aux qualifications était terminée. L'équipe doit désormais s’atteler à un gros travail de réparation. Les qualifications ont été interrompues pendant plus d'une demi-heure le temps que la zone soit dégagée, avec pour conséquence le déroulement de la majorité des qualifications dans l'obscurité.

La Super Pole aura lieu demain à 19h50, chaque équipage désignera un pilote pour effectuer deux tours lancés du circuit de 7 km. Ils rouleront dans l'ordre inverse du classement final des vingt premiers de ce soir, la Mercedes-AMG Team AKKA-ASP se jetant en dernier dans la bagarre pour la première place.

La Super Pole sera précédée d'un Warm-Up de 20 minutes, qui débutera à 19h10 et sera accessible à tous les concurrents. La retransmission en direct sera diffusée sur le site Internet des TotalEnergies 24 Hours of Spa, la page Facebook officielle de l'épreuve et les chaînes YouTube GTWorld et GTWorld Français.