Les années GT3 dans le rétro: 2017

13 Juillet 2021

Alors que l'ère GT3 est en plein essor, les TotalEnergies 24 Hours of Spa 2017 s’imposent comme une nouvelle référence de la compétition dans les Ardennes.

Cette palpitante et très largement imprévisible édition a vu l'Audi #25 Saintéloc Racing de Haase/Winkelhock/Gounon devancer la Bentley #8 M-Sport de 11 secondes seulement. Après s'être qualifiée 19ème et avoir connu des difficultés dans les premières phases de course, l'équipe française a trouvé le bon rythme et s'est révélée comme une prétendante à la victoire le dimanche après-midi. 

Cette victoire fut aussi particulièrement remarquable pour Jules Gounon, 22 ans, dont la carrière professionnelle semblait en passe de s’achever 18 mois plus tôt. Mais debout sur la plus haute marche du podium du plus grand événement GT, son avenir s'annonçait désormais plutôt prometteur.

Un autre pilote de 22 ans se faisait également un nom lors de l’épreuve 2017. Brillant pilote de monoplace, Raffaele Marciello attirait les regards au volant de la Mercedes-AMG AKKA-ASP #90, qui au terme d’un parcours riche en rebondissements terminait troisième. 

Pour l'équipage #8 de la Bentley M-Sport, la deuxième place avait un goût doux-amer. C'était en effet la deuxième année consécutive que l'équipe britannique se battait pour la victoire, mais une nouvelle fois, elle devait quitter les Ardennes sans décrocher le graal.

Seule petite consolation, Bentley était la première (et à ce jour encore, la seule) marque non allemande à terminer sur le podium de l'ère GT3. La course a également établi un nouveau record avec pas moins de six voitures dans le tour du vainqueur, et quatre marques différentes.

Black Falcon s’imposait en Pro-Am avec sa Mercedes-AMG, tandis que l'équipe Ferrari Kessel Racing remportait sa deuxième victoire consécutive en Am Cup. Avec un énorme plateau de 36 voitures Pro, la compétition avait franchi un palier supplémentaire. En effet, pour la première fois en 2017, le vainqueur Pro-Am n'a pas terminé dans le Top 10 du général. 

EN CHIFFRES

  • Nombre de tours: 546
    • Nombre de voitures au départ: 63
    • Ecart entre vainqueur et deuxième: 11.862 secondes
    • Pole: 2m17.390s (Ferrari 488 GT3 #55)
    • Meilleur tour en course: 2m19.756s (Audi R8 LMS GT3 #25)

STATISTIQUES

  • Six voitures terminent dans le même tour que le vainqueur, un record pour les GT, toujours d’actualité en 2020
    • 546 tours bouclés au total, le deuxième plus grand nombre de tours de l'ère GT3
    • Meilleur résultat au classement général pour Bentley (2ème)
    • Première apparition: Raffaele Marciello, Walkenhorst Motorsport, Andrea Caldarelli
    • Dernière apparition: Guy Smith, Abt Sportsline, Andre Lotterer