Les années GT3 dans le rétro: 2015

13 Juillet 2021

En 1977, BMW devient la marque la plus titrée de l'histoire des TotalEnergies 24 Hours of Spa en signant dans les Ardennes sa septième victoire au classement général. En 2001, au moment où les voitures de tourisme sont remplacées par les GT, le record s’élève à 21 succès. Mais avec l’arrivée des GT la marque doit aussi faire face à de nombreux nouveaux adversaires. En 2015, elle est restée 17 ans privée de victoire.

Si l’édition 2015 devait s’avérer favorable à la marque bavaroise, il semblait alors peu probable que la Z4 #46 Marc VDS de Luhr/Palttala/Catsburg fasse la différence. En effet, un passage précoce aux pneus slicks s'est révélé être une mauvaise décision avec le retour de la pluie, reléguant samedi soir la voiture au delà du Top 30.

Mais Spa n’a pas manqué de rappeler la vitesse à laquelle les choses peuvent basculer, notamment quand samedi soir, Laurens Vanthoor est sorti de la piste au volant de l'Audi #1 Team WRT, et que ses chances de succès se sont envolées. Dimanche matin, alors que la BMW #45 Marc VDS de Werner/Farfus/Martin semblait avoir le champ libre pour la victoire, à moins de six heures de l'arrivée, la voiture est partie en tête-à-queue au virage de Bruxelles. Le moteur de la BMW a calé et la course était terminée.

Mais tout n'était pas perdu pour BMW puisque dimanche, la #46 Marc VDS semblait avoir trouvé un nouveau souffle. Alors qu’il restait cinq heures et 24 minutes de course, Nick Catsburg s'est surpassé à la poursuite de l'Audi #2 Team WRT de Stéphane Ortelli pour finalement prendre l’avantage à La Source.

Les dernières heures ont été passionnantes. Marc VDS décrochait son tout premier succès à Spa alors que BMW faisait son retour sur la plus haute marche du podium, 17 ans après sa dernière victoire. La marque qui avait dominé les années « Tourisme » venait d’ouvrir son compteur en GT. En Pro-Am, AF Corse plaçait la barre encore plus haut puisque la Ferrari terminait à une magnifique quatrième place au classement général. La « Am Cup », le nouveau nom du Gentleman Trophy, revenait à l'Audi du Team Parker Racing, également 14ème du général.

Catsburg signait le meilleur tour en course, un chrono resté imbattable jusqu’en 2020. À ce jour, il s'agit de la dernière course au cours de laquelle le vainqueur a passé le drapeau à damier avec un tour d’avance. Il s’agissait aussi de la dernière apparition sur l'épreuve de la BMW Z4. Belle façon de dire au revoir.

En 2015, les légendes de Spa, Eric van de Poele, Jean-Michel Martin et Marc Duez faisaient équipe avec Pascal Witmeur sur la BMW Racing Against Cancer. Chacun a effectué un relais de 24 minutes durant la course, au profit de la Fondation belge contre le cancer. Pour Van de Poele comme pour Martin, ce fut le dernier moment en piste sur les 24 Heures.

EN CHIFFRES

• Nombre de tours: 536
• Nombre de voitures au départ: 57
• Ecart entre vainqueur et deuxième: 1 tour 
• Pole: 2m18.130s (Audi R8 LMS #2)
• Meilleur tour en course: 2m18.751s (BMW Z4 #46)

STATISTIQUES

• 0.017s : l’écart séparant le premier et le deuxième en Super Pole
• Record absolu pour BMW qui remporte une 22ème victoire au classement général
• La dernière fois (jusqu’en 2021) que le vainqueur disposait de plus d'un tour d'avance
• Première apparition: Alex Zanardi, McLaren 650S GT3, Robin Frijns
• Dernière apparition: Jean-Michel Martin, Eric van de Poele, BMW Z4 GT3